Les Pertes De Matières Alimentaires Dans Les Processus De Production

Nous sommes tous impactés par ce sujet dans notre quotidien : la perte de matières alimentaires. On l’appelle également « gaspillage alimentaire ». Mais avez-vous une idée de ce que cela représente comme perte dans le processus de production au sein de vos industries ? Savez-vous qu’il existe des solutions innovantes et brevetées comme les convoyeurs élévateurs de Liftvrac ? Mais d’abord, quelques explications s’imposent…

Les pertes de matières alimentaires : c’est quoi ?

Une perte de matières alimentaires, ou gaspillage alimentaire, peut se définir comme une « matière comestible initialement prévue pour l’alimentation humaine mais finalement perdue pour celle-ci. » Ces pertes ont lieu tout au long du processus de production, jusqu’à la distribution.

À noter qu’il y a des parties de matières premières dites « non-comestibles » qui ne sont pas comptabilisées dans les pertes de matières alimentaires. Un exemple ? La pulpe de betterave par exemple, ou bien encore les os animaliers ou les arêtes de poisson.

Au-delà du simple fait de perdre de la matière pour la production et pour le consommateur final, ce phénomène est plus ou moins maitrisé dans les processus de production et lors du convoyage. Les pertes alimentaires ont un impact transversal, qui engendre des préjudices au niveau environnemental, économique et social.

En chiffres, que représentent les pertes de matières alimentaires ?

Le consommateur est souvent le premier à être accusé de ce phénomène. Mais en réalité et selon des études, la question concerne l’ensemble des acteurs et filières de l’alimentation. Selon une étude de l’ADEME de 2016, « 18% de la production alimentaire destinée à la consommation serait gaspillée chaque année ». Ce « gâchis » se répartit comme suit :

  • 32% pour la production agricole ;
  • 21% pour la transformation ;
  • 14% pour la distribution ;
  • 14% pour la restauration ;
  • 19% pour la consommation à domicile.

Il faut savoir que tous les secteurs d’activités sont impactés et génèrent du gaspillage pour différentes raisons :

  • Rupture de la chaine du froid ;
  • Surproduction ;
  • Mauvais critères de calibrage ;
  • Mauvaise gestion des stocks ;
  • Inadéquation entre l’offre et la demande…

Avec Liftvrac, comment la perte de matières est-elle totalement supprimée ?

Convoyage-jambon-fromage-par-auge-Liftvrac (1)

Chez Liftvrac, nous avons su identifier ce phénomène au niveau du convoyage dans les industries alimentaires. Grâce à notre concept français breveté, nous avons su supprimer ces pertes de matières alimentaires transportées en interne avec notre solution de convoyeur élévateur. Cette maîtrise est possible notamment grâce à la bande unique et brevetée qui est parfaitement raclée en continu donc propre.

De plus, le transport est assuré sans friction, à la différence des vis sans fin ou du transport pneumatique. Ceci évite la création de « fine » (une autre forme de perte) ou la déstructuration du produit pouvant conduire à de la non-qualité dans les cas extrêmes.

Notre R&D est en perpétuelle recherche de solutions pour améliorer toujours plus l’élévation des produits alimentaires fragiles, collants et/ou pâteux. Vous pourrez découvrir dans notre prochain article comment nos convoyeurs ont été élaborés et de quelle façon ils vous garantissent une qualité irréprochable.