Liftvrac reçoit le premier prix de la conception hygiénique EHEDG au CFIA

L’EHEDG est une fondation internationale créée en 1989, qui œuvre à la diffusion des règles de l’art pour la maîtrise de l’hygiène dans l’industrie agroalimentaire, depuis le choix des matériaux jusqu’à la conception, l’installation et la maintenance des équipements.

Son antenne française organisait pour la première fois cette année, en partenariat avec le CFIA, un concours visant à valoriser les équipementiers qui effectuent un vrai travail sur le sujet afin d’apporter des solutions efficaces et innovantes à leurs clients.

Et c’est à la société Liftvrac que ce premier Trophée de la Conception Hygiénique a été décerné, pour un convoyeur nouvelle génération dans lequel nous avons poussé au maximum l’application des règles EHEDG.

Le Liftvrac que nous avons présenté au concours va beaucoup plus loin que le travail que nous avions déjà effectué sur le moteur et le module d’entrée. Toute la conception de notre équipement a été revue pour minimiser le nombre de pièces et de fixations et éliminer tous les corps creux.

Nous y avons ajouté une finition à très faible rugosité (< 0,8 μm) pour offrir un convoyeur parfaitement hygiénique sur toute sa longueur et répondre ainsi aux demandes des clients les plus exigeants.
C’est cette approche exhaustive qui a convaincu le jury car, comme le souligne

Olivier Rondouin, « dans les procédés ouverts et le convoyage notamment, il y a encore peu d’équipements réellement hygiéniques ce qui oblige les industriels à compenser par des temps de nettoyage élevés. Liftvrac montre qu’en se formant (participation à la formation EHEDG) et en s’impliquant dans la démarche, il est possible de proposer des solutions innovantes. »

“La conception hygiénique est plus qu’une question de sécurité ; c’est aussi un facteur de compétitivité pour les fabricants de produits alimentaires.”

Erwan Billet, Président EHEDG France.

La démarche de Liftvrac en matière de conception a toujours eu comme objectif d’associer sécurité des aliments et performance économique. Nous sommes parfaitement en phase avec la vision d’Erwan Billet, qui explique qu’ “un équipement mal conçu est synonyme de surconsommation d’eau et d’énergie, d’augmentation des temps de nettoyage et de pertes en capacité de production. Donc même si la conception hygiénique représente un surcoût, le ROI peut être très rapide.”

C’est ce que nous constatons tous les jours chez nos clients avec le Liftvrac

Avec le prototype récompensé au concours, nous avons montré tout ce qu’il était possible de réaliser pour tendre vers la perfection en matière d’hygiène ; nous entrons désormais dans une phase d’échange avec les fabricants pour définir les améliorations qui apportent le plus de valeur ajoutée et qui devront donc être industrialisées en priorité.